Vendanges 2017 – PARTIE 1 – Château de La Dauphine

Vendanges 2017 – PARTIE 1

Vendanges 2017 – PARTIE 1

Les vendanges 2017 au Château de la Dauphine ont débuté le 14 septembre, le mois de juin caniculaire explique le caractère précoce du millésime.

Globalement épargnée par le gel de fin avril, la vigne voit son raisin murir de manière homogène et continue durant un été sec sans excès de chaleur. Les pluies de la deuxième semaine de septembre gonflent les raisins –petits jusque là- et ainsi, affinent les pellicules.

D’un point de vue technique, nous avons opté pour des vendanges mécaniques, pas seulement par souci d’économie et de confort, mais aussi parce que les progrès réalisés sur ces engins en matière de tri sont indéniables, d’autre part la machine permet sur une propriété de 53 ha de vendanger à la carte en fonction de la maturité, au coup par coup; en s’affranchissant du facteur humain on est au plus près du vignoble, le choix de vendanger ou pas, voire partiellement  ne se fait qu’en fonction de critères techniques ou gustatifs. Avec un vignoble préparé, une utilisation judicieuse, les avantages de la machine prennent le pas sur les défauts qu’on lui prête, reste le frein psychologique qui se desserre petit à petit dans la conscience collective. Vendanger mécaniquement n’est pas contraire à une démarche bio ne s’agissant que d’une action physique, la réactivité ainsi permise sert la qualité dans un vignoble mené en biodynamie où tout est affaire de précision et de ressenti.

Ainsi le merlot que l’on ramasse depuis une semaine présente un bon état sanitaire, des équilibres sucre/acide remarquables et une belle fraicheur aromatique. Moins tannique que son prédécesseur, ce millésime laisse présager des vins élégants, fruités et gourmands.

 

 

Comments are closed.