Château de La Dauphine – Château de La Dauphine
VIN

Château de La Dauphine


Un vin harmonieux et épanoui, d’une élégance et complexité à l’image du Château de La Dauphine.
Produit avec les vignes des coteaux, ce vin de garde est élevé 12 mois en barrique de chêne Français avec 30% de bois neuf




Labour traditionnel, effeuillage une face.
Vendanges vertes, vendanges manuelles.
Double tri en amont et en aval de l’érafloir.
Cuves en béton thermorégulées.
Cuvaison : 20 jours en moyenne
Elevage en barriques de chêne (1/3 de neuves) : 12 mois
Œnologue conseil : Michel Rolland
Production : 120 000 bouteilles



Appellation : Fronsac
Superficie : 40 hectares
Sols : Argilo calcaire sur mollasse du Fronsadais et calcaire à astéries
Cépages : 90% Merlot 10% Cabernet Franc
Densité : 6 300 pieds/ha
Rendements : 40 à 45 hl/ha
Age moyen des vignes : 33 ans

Certification Agriculture Biologique depuis 2015.


Accords mets et vins

Château de La Dauphine 2001


Une robe vermillon profonde avec un nez développé et élégant aux arômes de sous-bois et de truffe fraîche.
La bouche est ample et moelleuse, les tanins sont fondus et soyeux, une très belle matière en somme. La finale est d’une belle fraîcheur qui rappelle le réglisse.
Un vin harmonieux et épanoui, d’une élégance et complexité à l’image du Château de La Dauphine.

Conseils de dégustation
Garde : 2018
Apogée : 2013-2015
Carafage : non, servir juste après l’ouverture.
Température de service 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Flan aux champignons, suprême de volaille contisé à la truffe d’été

Château de La Dauphine 2002


La robe brillante tire sur le vermillon. Le nez est aromatique, subtil et épicé, des arômes de cannelle et de pain d’épices se détachent.
La bouche est encore ample et moelleuse avec des tanins fondus et velouté. Une finale avec une pointe d’acidité, et des notes de cèdre. Ce vin est épanoui, équilibré … Une belle harmonie qui en fait toute son élégance.

Conseils de dégustation
Garde : 2018
Apogée : 2013-2015
Carafage : carafer juste avant le service.
Température de service 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Velouté de courge butternut et châtaigne, comté jeune de 6 mois d’affinage, cheesecake.

Château de La Dauphine 2003


La robe intense est vermillon avec des reflets brique. Les arômes fruités, de griottes au kirsch, se font sentir dans ce nez développé et élégant.
En bouche une vraie amplitude, beaucoup de douceur et de gras très plaisant. Il y a de la mâche mais les tanins restent fondus donc une belle matière avec des notes de cigare.
Il y a également une belle finale avec un bon retour en bouche grâce aux tanins bien fondus. Un vin riche et complexe.

Conseils de dégustation
Garde : 2018
Apogée : 2013-2015
Carafage : non, mais ouvrir 30 min avant dégustation.
Température de service : 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Tajine d’agneau aux pruneaux, mille-feuille de foie gras et pain d’épices coulis au piment d’Espelette.

Château de La Dauphine 2004


Une robe rubis foncée qui contraste avec un nez subtil, aux notes boisées de cèdre et de poivre blanc. On retrouve encore une bouche soyeuse et ample avec des tanins fins et équilibrés.
Une belle longueur en bouche toujours avec une note de boisée. Un équilibre tout en finesse.

Conseils de dégustation
Garde : 2020
Apogée : 2013-2017
Carafage : carafer 2h avant le service.
Température de service 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Velouté de potiron et potimarron aux cèpes, risotto forestier, filet de rouget avec une fricassée d’asperge et de piquillos au beurre de langoustines.

Château de La Dauphine 2005


Ce vin à la robe rubis foncé révèle un nez expressif qui allie fraise et anis. Douceur sucrée et fraîcheur.
Opulent en bouche, il laisse deviner une belle matière charpentée. En finale on note des arômes de truffe au chocolat noir.
Un vin jeune mais très complexe qui a de très belles années devant lui.

Conseils de dégustation
Garde : 2025
Apogée : 2016-2020
Carafage : carafer 3h avant le service.
Température de service 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Noix de veau à la crème de morilles et son méli-mélo de légumes de printemps, beaufort, Pana cotta vanillée aux fruits rouges.

Château de La Dauphine 2006


La robe rubis est moins soutenue que son grand frère. Le nez, subtil et discret, est clairement dans la famille empyreumatique avec des notes de cuir et d’amande grillée.
C’est un vin rond et souple avec une bouche fraîche aux arômes de cacao tandis que la finale est sur des notes de boites à cigare. Un vin déjà épanoui.

Conseils de dégustation
Garde : 2020
Apogée : 2013-2017
Carafage : carafer 1h avant le service.
Température de service 16°C

Accords mets et vins
Brick tapenade et chèvre, Lapin au pain d’épices.

Château de La Dauphine 2007


La robe brillante tire sur le rubis. Le nez expressif, élégant marie des arômes de fruit avec la groseille et de fleur avec la rose.
La bouche est fraîche et ronde, les fruits rouges sauvages tels que la fraise des bois se font sentir avec une touche de bruyère.
La finale est nette et très fraîche ce qui rappelle les bâtons de réglisse de notre enfance. Un vin équilibré qui tient ses promesses.

Conseils de dégustation
Garde : 2018
Apogée : 2013-2016
Carafage : carafer juste avant la dégustation
Température de service : 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Fondant de thon à la Provençale et son coulis de tomate au basilic, Croustillant de confit de canard aux oignons doux, galette de pomme de terre à la tomate confite, tiramisu aux fraises.

Château de La Dauphine 2008


Limpide et profonde la robe est rubis. Le nez riche s’exprime sur la fleur d’acacia tout en mêlant encens et mine de crayon, pour la minéralité.
La bouche tendue contient des tanins tout en finesse aux arômes de tabac et café torréfié. Ce vin sans défauts fait partie des vins de Bordeaux classique.

Conseils de dégustation
Garde : 2022
Apogée : 2016-2020
Carafage : carafer 1h et davantage avant le service
Température de service : 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Agneau de 7 heures, légumes au jus, Frangipane poire et chocolat.

Château de La Dauphine 2009


Ce millésime à la robe grenat profond est doté d’un nez racé, très expressif qui laisse présager de toute son élégance. Les fruits noirs tels que la mûre et le cassis se mêlent tout en puissance avec de la vanille.
La bouche est charpentée, de la mâche avec une belle matière où on retrouve les fruits rouges mais aussi les fruits secs tels que le raisin sec. C’est un vin charmeur et charmant, caractéristique des Toscans.

Conseils de dégustation
Garde : 2030
Apogée : 2017-2020
Carafage : carafer 1h avant le service
Température de service : 16°C

Accords mets et vins
Tuile parmesan coppa et tomates confites, Filet de bœuf sauce Bordelaise et échalotes confites, comté de 4 ans d’affinage.

Château de La Dauphine 2010


Une robe d’un grenat intense, un nez racé où s’entremêlent de la cerise noire et de l’acidulé faisant penser au bonbon anglais, pour ce fameux millésime 2010.
La bouche allie pureté et explosion, une très forte intensité d’arômes de fruits rouges et de tanins qui laissent entrevoir l’excellent potentiel de ce vin.
Une pépite à posséder dans sa cave vu la complexité et la richesse de ce Château de La Dauphine 2010.

Conseils de dégustation
Garde : 2030
Apogée : 2022-2030
Carafage : carafer 2h
Température de service : 16°C

Accords mets et vins
Magret de canard légèrement fumé aux sarments pommes caramélisées aux fruits secs, Salade de fruits rouges à la violette, mimolette.

Château de La Dauphine 2011


Une belle robe pourpre, intense. Le nez est fruité, on retrouve les fruits rouges et la fraise bien mûre. On décèle également des notes subtiles d’épices comme la cannelle.
En bouche le vin est souple et agréable, un bel équilibre dans lequel se souligne la présence de tanins serrés qui s’arrondiront avec le temps.

Conseils de dégustation
Garde : 2025
Apogée : 2018
Carafage : 2h à l’avance
Température de service : 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Aloyau grillé avec sauce Maître de Chai, daube de canard.

Château de La Dauphine 2012


La robe est d’un pourpre intense. Le nez est très fruité avec des notes de mûres et de cassis se mariant élégamment a des arômes de boîte à cigare. En bouche le vin est plein, ample et velouté. Un millésime charmeur.

Conseils de dégustation
Garde : 2030
Apogée : 2018-2024
Carafage : 2h à l’avance
Température de service : 16°C

Accords mets et vins
Caille farcie aux raisins, vieux comté 16 mois d’affinage, fondant au chocolat noir.

Château de La Dauphine 2013


Ce vin présente une robe limpide aux tons rouge framboise. Le nez est acidulé avec des notes de baies rouges. En bouche, les tanins sont vifs exprimant une certaine jeunesse qui s'assagira avec le temps.

Conseils de dégustation
Garde : 2023
Apogée : 2020
Carafage : 3h à l’avance
Température de service : 16°C – 18°C

Accords mets et vins
Tapas, bruschettas, charlotte framboise et chocolat.

Château de La Dauphine 2014


La robe est d’un rubis profond et brillant. Le nez, plutôt délicat, est sur des notes torréfiées et réglisse avec des touches de griottes pour les arômes de fruit. Une bouche avec de la matière mais tout en rondeur et gourmandise. Belle longueur avec de la sucrosité en finale.

Conseils de dégustation
Garde : 2026
Apogée : 2020
Carafage : 2h à l’avance
Température de service : 16°C

Accords mets et vins
Côte de porc noir grillée, vieux gouda

Château de La Dauphine 2015


La robe est d’un pourpre profond, presque velours. Le nez, très élégant, est sur des notes de fruits rouges mûrs avec quelques touches d’épices. L’attaque est souple et ronde mais très voluptueuse laissant présager de belles années de garde pour ce grand millésime de Bordeaux.

Conseils de dégustation
Garde : 2030
Apogée : 2025
Carafage : 2h à l’avance
Température de service : 16°C

Accords mets et vins
Cailles aux raisins, lapin sauce chasseur, osso buco