Des méthodes éthiques et naturelles – Château de La Dauphine

Des méthodes éthiques et naturelles

Des méthodes éthiques et naturelles

Notre philosophie bio & biodynamie nous ouvre tout un monde riche de nouvelles pratiques afin de continuer de prendre soin de notre vignoble de façon la plus naturelle possible.

Ainsi nous plantons des céréales (blé, orge, avoine etc.) entre les rangs de vignes dont le but est de mieux aérer les sols mais également de l’enrichir en fibres et micro-organismes, ces céréales constituent également un engrais vert une fois fauchées. Pour éliminer l’eau, parfois trop présente sur certaines parcelles, nous plantons des tournesols qui permettent donc un drainage des sols de façon douce. Des solutions naturelles existent également pour lutter contre les ravageurs de la vigne tels que le ver de grappe, larve d’un papillon, qui perfore le raisin provoquant de la pourriture grise. Nous utilisons déjà la confusion sexuelle : ces capsules renfermant des molécules de phéromones femelles sont installées tous les mètres sur chaque rang de vigne à la main (!) afin de troubler le papillon mâle et de l’empêcher de trouver une femelle pour s’accoupler ce qui évitera la ponte dans le raisin et donc le ver de grappe. Pour compléter cette méthode, déjà efficace, nous avons installé depuis plusieurs semaines des capsules de trichogrammes qui sont des mini-guêpes oophages, ce qui veut dire que leurs larves vont se déposer dans l’oeuf qui donnera le ver de grappe afin de s’y développer en le détruisant par la même occasion et ainsi on évite une nouvelle génération de papillon.

Et ce n’est que le début, d’autres méthodes naturelles sont en cours de réflexions toujours dans un respect de la nature et des hommes.

 

    

 

Comments are closed.