Château de La Dauphine 2019 – Primeur – Château de La Dauphine

Château de La Dauphine 2019 – Primeur

Château de La Dauphine 2019 – Primeur

Les dégustations professionnelles des primeurs 2019 approchent à grand pas.

Château de La Dauphine 2019 est certifié AB ainsi que HVE 3 et la conduite du vignoble en biodynamie continue.
Retour sur ce millésime au Château de La Dauphine par notre maître de chai Julien Schauss :

Suivant deux millésimes relativement complexes, le millésime 2019 à Bordeaux est celui de la sérénité. 

Après un printemps maussade et des conditions délicates pour la floraison de la vigne, la météorologie évolue radicalement à la fin du mois de juin vers un épisode de canicule. En effet, 2019 fait partie des années les plus chaudes de la décade, avec des températures très élevées notamment en juillet.

La montée progressive des températures et les stratégies viticoles permettent d’éviter les phénomènes de dessèchement, l’absence de précipitations assure un excellent état sanitaire sans que la vigne ne subisse de défoliation ou de stress hydrique.

Lors de la première semaine de septembre, il est temps de ramasser les raisins blancs de Sauvignon et Sémillon dont les arômes de litchi, d’agrumes et de poire sont au zénith. L’acidité est prononcée et confère au vin un caractère vif et désaltérant.

La récolte des raisins rouges à « maturité juste » pour chaque terroir est permise par les bonnes conditions climatiques de fin d’été, qui, depuis plusieurs années, offrent de très beaux millésimes à Bordeaux. Une fois n’est pas coutume, les rares jours de pluie connus au mois de septembre sont appréciés de tous : ils favorisent la maturité des raisins et le volume de jus sans compromettre l’état de la vendange.

A l’encuvage, les baies sont de taille petite à moyenne, les pellicules sont mûres et libèrent une impressionnante couleur. L’éclat du fruit et la densité arrivent très rapidement : une extraction minimale lors des vinifications au chai conduit à des vins structurés et soyeux à la fois. Ils sont d’une grande richesse aromatique allant des petits fruits rouges et noirs (cassis, groseille, framboise) à des touches de réglisse ou encore d’épices pour les Cabernet.

Il est encore tôt pour oser les comparaisons mais, ce millésime, avec tous ses indicateurs positifs, pourrait être aussi impressionnant que 2018 voire le dépasser.

Dates de récolte :

  • Merlot : du 20/09 au 28/09
  • Cabernet Franc : du 4/10 au 7/10

Rendement : 40 hL par hectare

Comments are closed.